julien.jpg

Julien Tauber est conteur.

Il aime trouver le récit qui correspond au moment et à l'endroit, quitte à l'inventer. Il s'amuse souvent à confronter des mythes anciens à des œuvres contemporaines, à détourner l'Histoire pour y faire entrer ses fictions, à s'appuyer sur un détail du lieu, sur une réaction du public ou sur une inspiration subite pour déjouer la frontière entre le spectacle et la conversation.


Il peut piocher dans son répertoire pour une simple contée, à destination des enfants, des adolescents, des adultes ou de tous en même temps mais il aime surtout avoir le temps et les moyens de construire son ou ses récits pour les ancrer profondément à l'endroit où il se trouve.
 

Il mène depuis 10 ans un grand travail autour de la mythologie grecque qui se décline en spectacles, résidences, stages, rencontres avec des musiciens ou des plasticiens. Dans le cadre de ce travail, il a été en résidence de 2017 à 2019 au MACVAL, musée d'art contemporain du Val-de-Marne et mène un projet de balades contée mythologique, la ville en mythorama, déployées sur la ville de Saint-Étienne et produites par l'association la laverie. Avec le confinement, il a livré au public sa MythoSaga un épisode par jour de la mythologie grecque.
 

À l'automne 2016 est sorti « Bonhomme et le palais de choucroute » (Seuil Jeunesse) illustré par Vincent Godeau. À partir de la même histoire, et avec l'aide de la metteure en scène Sylvie Faivre, il crée en 2017 et depuis interprète Bonhomme, spectacle jeune public toujours avec Vincent Godeau qui se fait scénographe pour l'occasion. Il construit aujourd’hui avec eux un nouveau spectacle, blablababel, création mêlant les langues et notamment le français et l’allemand, en partenariat avec le Centre Culturel Franco-Allemand de Karlsruhe en Allemagne.

 

Il tourne actuellement plusieurs créations récentes : Hans, un conte délirant avec le clown et tubiste Frédéric Valla, La baraque enchantée, autour de l’univers de Georges Méliès avec la clown et accordéoniste Alice Noureux, La bouche pleine, création de cuisine contée autour de la dévoration avec la comédienne Cécile Morelle, et blablababel, autour de la diversité linguistique, avec le scénographe et illustrateur Vincent Godeau.

 

Il a aussi écrit le texte et joué le rôle de regard extérieur sur la création Le Poulpe du conteur Abbi Patrix (Cie du Cercle/Sextan, 2014), dans Tapanak, création de la compagnie Canticum Novum (2019) et dans Zawa Pinim de la compagnie Bardaf.

Il se lance aujourd'hui dans une nouvelle création, 3799 et des poussières…, dont vus pouvez trouver toutes les informations sur la page qui lui est dédiée



Suivez son actualité sur un célèbre réseau social